un programme de CA

Soutenu par

Français

L’éducation financière comme bouclier contre l’endettement des jeunes

Dans le contexte actuel de surconsommation, il est important de former les jeunes à l’utilisation judicieuse des finances pour les éloigner du piège de l’endettement. Toute une journée est consacrée à cette cause.

Faire comprendre aux jeunes la valeur de l’argent

Comme l’a indiqué le vice-président de la Fondation d’éducation économique, Brian Smith, dans un contexte mondialisé où la surconsommation est de plus en plus encouragée, il faut éloigner les jeunes de la spirale de l’endettement, en leur faisant comprendre la valeur de l’argent.

Brian Smith, Vice-President, Quebec Operations, Canadian Foundation for Economic Education (CFEE). Photo CFEE

Autrement, il faut accroître les connaissances de ces personnes dans le domaine financier, surtout à partir du primaire, avant l’arrivée au secondaire, où ils peuvent, par insouciance et par pure ignorance, sombrer dans les dépenses sans compter pour se faire plaisir. Ils pourraient ainsi se retrouver sous le poids d’une dette importante.

Mercredi est consacré à la cause « Parlons argent avec nos enfants » afin d’engager les parents et les enseignants dans cette démarche auprès de milliers de jeunes dans toutes les provinces et dans tous les territoires du pays.

Cette initiative de la Fondation d’éducation économique en est à sa sixième édition. Cette année, une foire de l’argent sera organisée par le partenaire de l’événement, la Banque Scotia à Toronto.

L’ambition est de mobiliser plus que les 5500 écoles et près de 650 000 jeunes qui ont pris part à l’événement l’année dernière partout au Canada.

Cliquez ici pour écouter.

7000 écoles de tous le Canada participent à la journée « Parlons argent avec nos enfants » qui vise à renforcer la littératie financière des jeunes pour les aider à mieux gérer leurs avoirs et éviter l’endettement. Istock

Une approche pédagogique axée sur la technologie

À l’école comme dans les domiciles, pour faciliter l’éducation financière des jeunes, la Fondation recommande l’utilisation de la technologie. Une approche scientifique et ludique à la fois, qui présente plusieurs avantages pour les jeunes.

Les films et les jeux vidéo sont deux domaines qui attirent naturellement les jeunes, ce qui justifie l’importance de s’en servir à des fins d’éducation financière.

Il en est de même pour la musique, les livres, le bricolage et d’autres excursions locales.

Par ailleurs, à l’école, l’enseignant peut privilégier des matières comme l’histoire, les mathématiques, les sciences et l’environnement, entre autres, pour faciliter la compréhension du message sur la gestion de l’argent.

Comme l’a précisé M. Smith, les cours d’histoire peuvent porter sur l’histoire de l’argent, tandis qu’un lien étroit peut être établi entre les cours d’économie et les finances, etc. En clair, les enseignants peuvent trouver le moyen d’intégrer l’éducation financière dans tous les sujets étudiés en classe.

Par Alice Chantal Tchandem Kamgang
Radio Canada International
mercredi 18 avril, 2018

Autres articles
Nouvelles et événements

La journée Parlons argent avec nos enfants sera différente cette année

Nous ne célébrerons pas « La journée Parlons argent avec nos...

Pour en savoir plus
Nouvelles et événements

Brian Smith parle avec M. Denys Ouellet concernant La journée Parlons argent avec nos enfants

Brian Smith, Vice-Président de la Fondation canadienne d’éducation économique, parle...

Pour en savoir plus